LE FORUM DES OUJDIS ET DE l'ORIENTAL

échanges de souvenirs de l'Oriental, passé, présent, recherche d'amis, retrouvailles
 
AccueilPortailÉvènementsFAQS'enregistrerConnexion






Partagez | 
 

 24 e édition du Festival des musiques sacrées de Fès

Aller en bas 
AuteurMessage
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 24422
Votre région actuelle : L'Eperon-St Gilles les Hauts - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: 24 e édition du Festival des musiques sacrées de Fès   Mer 27 Juin - 7:24

Fès sera à nouveau en fête du 22 au 29 juin pour célébrer le sacré en musique. Les savoirs ancestraux sont mis à l’honneur pour cette 24e édition, alors que le royaume a entrepris un programme de revalorisation des médinas de Fès, de Rabat et de Marrakech. Cette nouvelle édition fera le lien entre « un héritage artisanal exceptionnel dont la pierre angulaire demeure la spiritualité, et une création contemporaine offrant des perspectives prometteuses », selon les mots d’Abderrafih Zouitene, président de la Fondation.



Au programme, une fusion des genres et des savoirs ancestraux au cœur de la cité médiévale. En ouverture, le vocaliste tunisien Dhafer Youssef alliera la modernité au passé avec un mélange de jazz et de musique soufie. Un hommage à l’explorateur Ibn Battouta parti de Fès en 1333 pour parcourir l’Afrique et l’Asie, sera rendu par Jordi Savall.



Le 29, le festival accueillera une touche européenne avec le concert de Goran Bregovic La star rendra hommage à sa ville Sarajevo, la “Jérusalem des Balkans”. Et pour clore les festivités en beauté, l’ensemble sud-africain Soweto Gospel Choir entonnera des chants gospel le 29 juin.

*************

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Découvrez mon deuxième livre  


   http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 24422
Votre région actuelle : L'Eperon-St Gilles les Hauts - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: 24 e édition du Festival des musiques sacrées de Fès   Dim 8 Juil - 6:59

24ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde : Quand un concert résonne comme une prière dans une synagogue
 
Au-delà de leur confession, les Marocains présents au show ont particulièrement pris du plaisir à écouter le chanteur. Certains ont même fredonné des paroles lorsque Gérard Edery interprétait ses chants alliant des paroles hébraïques, espagnoles, anglaises et arabes aux rythmes occidentaux et orientaux.
Le Festival de Fès des musiques sacrées du monde continue à s’ouvrir sur de nouveaux sites. Lors de la 24ème édition qui a pris fin samedi dernier, cette grand-messe, organisée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, un autre espace s’est ajouté cette année à ceux existants. La synagogue Slat Al Fassyine (Ibn Danan), restaurée il y a un peu plus d’un an, a abrité, vendredi dernier au quartier Mellah de Fès, le spectacle du chanteur séfarade, né à Casablanca, Gérard Edery. Un lieu de culte intimiste où la voix de l’artiste et guitariste a résonné telle une prière devant un public composé majoritairement d’étrangers et de quelques Marocains qui ont interagi avec sa musique. Au-delà de leur confession, les Marocains présents au show ont particulièrement pris du plaisir à écouter le chanteur. Certains ont même fredonné des paroles lorsque Gérard Edery interprétait ses chants alliant des paroles hébraïques, espagnoles, anglaises et arabes aux rythmes occidentaux et orientaux. Quant aux spectateurs qui semblaient de confession musulmane, ils ont goûté à la délicieuse musique du guitariste bien que certains n’en comprenaient pas le sens.
Cependant, le nombre réduit de Marocains dans cet endroit suscite des interrogations.

Une réticence chez les Marocains présents
Déjà, le public marocain présent au show de Gérard Edery était réticent à l’égard de la presse. Trois personnes ont répondu à la demande d’ALM par la négative. Une telle réaction nous a incités à recueillir les témoignages d’un couple de confession juive qui a également livré ses impressions autour du spectacle. «Je voudrais féliciter les autorités marocaines d’avoir organisé un si bel événement empreint de beaucoup de sérénité et de beauté. C’est un moment extrêmement agréable vu le lieu où cela se trouve. Je n’ai jamais pensé que dans une synagogue on pourrait faire de si jolies choses. On a apprêté la synagogue à s’ouvrir pour d’autres mélodies voire d’autres traditions. Et c’est merveilleux. Le matrouz qui a été tenté est absolument magnifique», déclare le Dr Khaïm El Baz.

*************

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Découvrez mon deuxième livre  


   http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 24422
Votre région actuelle : L'Eperon-St Gilles les Hauts - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: 24 e édition du Festival des musiques sacrées de Fès   Dim 8 Juil - 6:59

Regards sur les cultures musulmane et juive
Dr Khaïm El Baz ne manque pas, par l’occasion, de s’exprimer sur ces deux cultures. Comme il le rappelle, la culture musulmane a bénéficié à celle juive. «Nous retrouvons des motifs et des thèmes musulmans arabes dans la culture juive surtout chez les séfarades, voire les ressortissants marocains», détaille-t-il. L’interlocuteur s’exprime également à propos des «juifs du Maroc qui sont restés fidèles au pays». «Quel juif du Maroc ne serait pas heureux de revenir, de voir comment on expose sa culture, on l’exprime et comment elle est si bien conservée. Il n’y a qu’à aller voir le cimetière il n’y a aucun pays qui fait autant pour un cimetière, c’est là entre autres que se trouve le foyer de la culture», poursuit-il. De quoi illustrer les messages de paix et de tolérance exprimés par le Royaume et véhiculés par le festival. Des valeurs également avancées par Abdderrafie Zouiten, président de la fondation initiatrice Esprit de Fès. Outre le cimetière évoqué, la synagogue qui a abrité le concert de Gérard Edery conserve également des photos de la synagogue avant sa restauration. Une exposition qui témoigne davantage du respect de la confession juive par le Maroc. Inégalable !

*************

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Découvrez mon deuxième livre  


   http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 24 e édition du Festival des musiques sacrées de Fès   

Revenir en haut Aller en bas
 
24 e édition du Festival des musiques sacrées de Fès
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES OUJDIS ET DE l'ORIENTAL :: Musique du Monde-
Sauter vers: