LE FORUM DES OUJDIS ET DE l'ORIENTAL

échanges de souvenirs de l'Oriental, passé, présent, recherche d'amis, retrouvailles
 
AccueilPortailÉvènementsFAQS'enregistrerConnexion






Partagez | 
 

 Cheikh Raymond Leyris

Aller en bas 
AuteurMessage
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 23845
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Cheikh Raymond Leyris    Ven 27 Avr - 15:02

Cheikh Raymond Leyris portait un nom chrétien, était juif et chantait en arabe. Né à Constantine en 1912, enfant naturel d'une Chrétienne et d'un Juif, il fut le maître incontesté de la musique arabo-andalouse. Dans ce genre musical classique et transmis principalement par voie orale depuis les siècles lointains de la splendeur arabe de l'Andalousie, il atteignit des sommets inégalés d'érudition, d'invention et de puissance créatrice.




Le 22 juin 1961, à quarante-neuf ans, Cheikh Raymond Leyris est abattu d'une balle dans la nuque sur le marché de Constantine. Son assassinat déclenche l'éxil des Juifs, qui vont quitter une terre sur laquelle ils vivent depuis deux mille ans. Arrivé en France, son neveu Gaston Ghrenassia, guitariste dans son orchestre, fera carrière dans la chanson sous le nom d'Enrico Macias.










Cheikh Raymond, né Raymond Raoul Leyris le 27 juillet 1912 à Constantine et mort assassiné le 22 juin 1961 à Constantine, est un chanteur et oudiste français d'Algérie.
Maître de la musique arabo-andalouse, cet artiste juif chante en arabe. Il est respecté aussi bien par les Juifs que par les musulmans d'Algérie, qui l'appellent dès le milieu des années 1930 « Cheikh Raymond » en signe de respect.
Fils illégitime d'un commerçant juif originaire de Batna et d'une mère chrétienne, il est abandonné par cette dernière, après la mort en 1915 de son père durant la Première Guerre mondiale. Il est adopté par une famille juive très pauvre et élevé dans l'observance hébraïque.
Il apprend le malouf grâce aux Cheikhs Omar Chaklab et Abdelkrim Bestandji. Il se produit durant des fêtes familiales, juives ou musulmanes, et dans des concerts ; il bénéficie d'une émission hebdomadaire à la radio et d'une émission régulière à la télévision. Cheikh Raymond enregistre une trentaine de 33 tours entre 1956 et 1961 en plus de nombreux 78 tours. Son orchestre compte alors Nathan Bentari, Haïm Benbala, Larbi Belamri, Abdelhak, mais aussi le violoniste Sylvain Ghrenassia et le fils de ce dernier, Gaston, guitariste qui épouse plus tard sa fille Suzy et devient célèbre sous le nom d'Enrico Macias7.
Il est abattu d'une balle dans la nuque, le 22 juin 1961, au souk El Acer de Constantine, place Négrier, sous les yeux de sa fille Viviane et du jeune Paul Amar.

*************

Découvrez mon deuxième livre  


   http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
 
Cheikh Raymond Leyris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES OUJDIS ET DE l'ORIENTAL :: Musique du Monde-
Sauter vers: