LE FORUM DES OUJDIS ET DE l'ORIENTAL

échanges de souvenirs de l'Oriental, passé, présent, recherche d'amis, retrouvailles
 
AccueilPortailÉvènementsFAQS'enregistrerConnexion

Merci pour vos visites que du bonheur




Partagez | 
 

 On fête leur anniversaire aujourd'hui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32 ... 34 ... 38  Suivant
AuteurMessage
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Sam 20 Mai - 18:25

20.05.2017
Joe Cocker, né John Robert Cocker le 20 mai 1944 à Sheffield (Angleterre) et mort le 22 décembre 2014 à Crawford (dans le ColoradoÉtats-Unis), est un chanteur de blues-rock anglais (il est aussi, dans une moindre mesure, acteur et compositeur). Sa voix rauque et ses gestes spasmodiques sur scène, qui resteront toute sa carrière sa marque de fabrique, l'ont rendu célèbre dans le monde entier.


Joe Cocker est né sous le nom de John Robert Cocker, le 20 mai 1944 au 38, Tasker Road, dans la banlieue de Crookes de Sheffieldcité minière et sidérurgique du nord de l’Angleterre. Il est le fils cadet de Harold Cocker (1907-2001), fonctionnaire et de Madge Cocker (née Lee) (1910-1984), mariés en 1937 et qui avaient donné naissance à un premier fils, Victor en octobre 1940. Selon différents récits de membres de la famille, il reçoit son surnom de Joe soit parce qu'il pratiquait, enfant, un jeu appelé « Cowboy Joe » ou de par un laveur de vitres du voisinage qui s'appelait Joe. Élevé au son du rock naissant et surtout du skiffle, les influences musicales principales de Joe sont Ray Charles et Lonnie Donegan. La première expérience de chant en public de Joe a lieu à douze ans lorsque son frère aîné Victor l'invite sur scène à l'occasion d'une représentation de son groupe de skiffle The Headliners. C'est en 1960 qu'avec trois amis Joe forme son premier groupe : The Cavaliers dans lequel il est batteur puis chanteur. À l'occasion de leur premier spectacle dans un club de jeunes, on raconte qu'on leur fait payer le droit d'entrée. The Cavaliers se séparent au bout d'un an et Joe quitte l'école en 1960 pour devenir apprenti plombier/gazier dans la compagnie Gasboard tout en continuant une carrière musicale.






*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Dim 21 Mai - 9:00

21.05.2017
Stomy Bugsy, de son vrai nom Gilles Duarte, né le 21 mai 1972 à Paris, est un rappeur et acteur français. Il est l'un des membres fondateurs du groupe Ministère A.M.E.R. qui se popularise grâce à l'album 95200. En 1996, Stomy Bugsy se lance dans une carrière en solo et publie son album à succès Le Calibre qu'il te faut. Depuis, il fonde et dirige le collectif La MC Malcriado, groupe de chanteurs cap-verdiens parmi lesquels on retrouve notamment Jacky des Nèg' Marrons, JP et Izé.






*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Dim 21 Mai - 9:08

21.05.2017
Arno, de son vrai nom Arnold Charles Ernest Hintjens, est un chanteur et acteur belge, né le 21 mai 1949 à Ostende. Trilingue, il a d'abord surtout chanté en anglais avant de privilégier le français et parfois le flamand.
Il est souvent surnommé « le Higelin belge » ou encore « le Tom Waits belge »
En 1970 il forme son premier groupe Tjens Couter. Il est à l'origine du groupe TC Matic (d'abord appelé TC Band de 1977 à 1980). Le groupe se sépare en 1986 et Arno se lance dans une carrière solo, d'abord sur le label Virgin, il signe ensuite sur Delabel. En 1991 avec le bluesman belge Roland Van Campenhout il forme le groupe Charles et les Lulus qui ne dure pas longtemps. L'unique album de ce projet, enregistré en une semaine et en prise directe, est un disque de blues, sur lequel on retrouvera quelques reprises. Il a également été acteur en 1996 dans Camping Cosmos de Jan Bucquoy, en 1997 dans Alors voilà de Michel Piccoli. Pour la petite histoire, il a été cuisinier pour Marvin Gaye lorsque celui-ci a résidé à Ostende en 1981. Il a reçu cinq fois l'Humo's Pop Poll Award du meilleur chanteur belge.
Il se fait connaître en France du grand public à la suite de sa participation à la bande originale du film Merci la vie (1990) de Bertrand Blier.
Chantant en français, en anglais et en flamand, il est connu pour sa voix brisée à la Tom Waits3 et ses textes touchants, parfois empreints de naïveté. Ses chansons ont souvent été des succès, généralement limités toutefois à un public d'initiés, malgré une presse spécialisée souvent enthousiaste (Putain putainBathroom singerElle adore le noirLes Yeux de ma mèreJe veux nagerChic et pas cher). Il s'est fait une spécialité de reprises originales et décalées de standards francophones, qui lui ont ouvert un public plus large (Les Filles du bord de mer d'Adamo, Le Bon Dieu de Jacques Brel, Comme à Ostende de Jean-Roger Caussimon et Léo Ferré, Elisa de Serge Gainsbourg, Sarah de Georges Moustaki, Pauvres diables (Vous les femmes) de Julio Iglesias, BO du film Les Garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Galienne), ou anglophones (Mother's little helper des Rolling Stones, Knowing me, knowing you de ABBA, Get up, stand up de Bob Marley et Peter Tosh) toutes les trois jouées de façon beaucoup plus lente, Roadhouse blues de The Doors en concert), voire les deux (le medley Jean BaltazaarrLa fille du Père Noël/Jean Genie de Jacques Dutronc/David Bowie, avec Beverly Jo Scott). Abandonnant un peu l'anglais au cours du temps, sa musique reste un vaste mélange, l'accordéon y côtoyant la guitare électrique. C'est sur scène qu'il prend sa vraie mesure comme en témoignent ses deux lives sortis en 2005 : En Concert (à la française) avec ses interprétations de Les Yeux de ma mère et de Je ne veux pas être grand, et Live in Brussels .
En 2006, il tient le rôle principal de Komma, un film de Martine Doyen. Il enregistre un nouvel album, Jus de box, qui sort en janvier 2007. En 2008, il est à l'affiche dans le film J'ai toujours rêvé d'être un gangster de Samuel Benchetrit où il joue une scène mémorable avec Alain Bashung. Il sort également Covers Cocktail, une compilation de ses reprises, plus un inédit, I Want to Break Free de Queen.
Arno vit actuellement à Bruxelles.


*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Lun 22 Mai - 7:28

22.05.2017
Naomi Elaine Campbell, née le 22 mai 1970 à Londres, est un mannequin, chanteuse, productrice et actrice britannique, d'ascendance jamaïcaine1.
Elle est à la fin des années 1980 un des top models les plus renommés. On estime l'ensemble de ses revenus professionnels à plus de 30 millions de dollars.
La première apparition publique de Naomi Campbell date de 1978 où, à l'âge de sept ans, elle apparaît dans le clip de la chanson Is This Love interprétée par Bob Marley2.
À dix ans, elle est acceptée à l'Italia Conti Academy stage school de Londres, où elle suit des cours de ballet, tout en étudiant à l'école Dunraven. À quinze ans, alors qu'elle suit toujours les cours de l'Italia Conti Academy, elle est remarquée dans la rue pendant qu'elle fait du shopping à Covent Garden par un ancien modèle, directrice d'une agence de mannequins. Naomi Campbell décide rapidement de devenir modèle et signe avec Elite Model Management.
Elle a étudié à la London Academy For Performing Arts.
En 1994, Naomi Campbell sort un album, Baby Woman (en), qui se vend à plus d'un million d'exemplaires au Japon surtout, mais fait un flop dans le reste du monde.


*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Lun 22 Mai - 7:36

22.05.2017
Guy Émile Marchand, né le 22 mai 1937 dans le 19e arrondissement de Paris, est un acteurchanteur et musicien français. À la fois pianistesaxophoniste et clarinettiste, il joue du jazz, du blues et du tango.


Fils d'un ferrailleur et d'une femme au foyer, Guy Marchand naît et grandit à Belleville, quartier de l'Est de Paris, où il reste jusqu'à son service militaire. Pendant ses études secondaires au lycée Voltaire à Paris, il joue de la clarinette la nuit dans les boîtes de Saint-Germain-des-Prés. Il fait son service militaire comme élève officier de réserve (EOR) à la base école des troupes aéroportées (BETAP) de Pau, et est affecté comme sous-lieutenant – breveté parachutiste – dans un régiment du train aéroporté, plus précisément au groupe de livraison par air (GLA 1) à Montigny-lès-Metz en 1962. Cela lui vaudra d'être mis en subsistance pendant quelque temps au sein du 3e régiment étranger d’infanterie (3e REI), comme officier de liaison, lors de la guerre d’Algérie. Il intègre un temps la Légion étrangère. C'est au titre d’officier parachutiste qu'il fait partie, au début des années 1960, des conseillers techniques du film Le Jour le plus long et entre dans le monde du cinéma.
Doté d'une belle voix de crooner, il connaît un premier succès dans la chanson avec son interprétation du tube de l'été 1965 La Passionata, dont il est également l'auteur et le compositeur. Plusieurs albums et singles suivent avec un égal succès. Mais Guy Marchand, qui adore le tango, est aussi l'interprète, en 1982, de la chanson Destinée (paroles de Philippe Adler, musique de Vladimir Cosma), sur la bande originale des films Les Sous-doués en vacances, de Claude Zidi, et Le père Noël est une ordure, de Jean-Marie Poiré. Guy Marchand considère d'ailleurs, avec son humour habituel, que Destinée, au même titre que sa publicité Avec le PMU on joue comme on aime, est sa principale contribution au patrimoine culturel.
Au cinéma, après sa première apparition en parachutiste dans le film américain Le Jour le plus long (1962), il joue, aux côtés de Lino Ventura et de Brigitte Bardot, dans Boulevard du rhum, de Robert Enrico (1971). Sa carrière cinématographique est marquée par de nombreux seconds rôles ; celui de l'inspecteur adjoint de Lino Ventura, dans Garde à vue, de Claude Miller, lui vaut le César du meilleur acteur dans un second rôle en 1982. La même année, il joue dans Nestor Burma, détective de choc, de Jean-Luc Miesch, fim dans lequel Michel Serrault interprète le rôle titre, que Guy Marchand reprendra, près de dix ans plus tard et pour de nombreuses années, dans la série télévisée Nestor Burma.
Il se fait également remarquer dans Coup de torchon, de Bertrand Tavernier (1981), avec Philippe Noiret, pour ses rôles de mari colérique dans Cousin, cousine, de Jean-Charles Tacchella (1975), et de garagiste de province cynique dans L'Été en pente douce, de Gérard Krawczyk (1987).
Outre le parachutisme, Guy Marchand a pratiqué la boxe, l’équitation, le polo, le sport automobile au volant d'une Simca 1000 rallye avec le Star Racing Team.
En 2007, il publie son autobiographie, Le Guignol des Buttes-Chaumont, et épouse Adelina, une jeune femme d'origine sibérienne rencontrée à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle où celle-ci exerçait le métier d'agent de sûreté. Il a également été marié avec la comédienne Béatrice Chatelier, son épouse de fiction dans le film Les Sous-doués en vacances.
Il se consacre alors à l'écriture avec la publication de deux romans, Un rasoir dans les mains d'un singe, en 2008, et Le Soleil des enfants perdus, en 2011, qui reçoit le Prix Jean Nohain en 2012.
Il revient en 2012 avec l'album Chansons de ma jeunesse, dans lequel il revisite les standards de la chanson française.


*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Lun 22 Mai - 7:52

22.05.2017
Charles Aznavour (en arménien Շառլ Ազնաւուր), né Shahnourh Varinag Aznavourian (Շահնուր Վաղինակ Ազնաւուրեան) né le 22 mai 1924 à Paris, est un auteur-compositeur-interprète, acteur, écrivain et diplomate français. Il obtient en décembre 2008 la nationalité arménienne, lors de sa nomination au poste d'ambassadeur d'Arménie.
Pendant ses soixante-dix ans de carrière, Charles Aznavour a écrit plus de huit cent chansons. Sur disque, il en a enregistré plus de mille deux cents, chantées dans huit langues différentes. Au total, le chanteur totalise aujourd'hui plus de 180 millions de disques vendus à travers le monde.
Il réside à Saint-Sulpice (Canton de Vaud), en Suisse, où il est l'ambassadeur de l’Arménie et le représentant permanent de ce pays auprès de l'ONU (auparavant, il était depuis 1995 le représentant permanent de l'Arménie auprès de l'Unesco).
Son père, Micha Aznavourian, arménien né à Akhaltsikhé, en Géorgie (où Charles a donné un concert en 2012), est le fils d’un des cuisiniers du gouverneur d'Arménie. Sa mère, Knar Baghdassarian, est issue d’une famille de commerçants arméniens de Turquie. Ne parvenant pas à écrire correctement le prénom Shahnourh ou Chahnour, la sage-femme de la clinique de la rive tenue par une congrégation religieuse où il naît, donne au bébé le prénom de Charles.
Charles voit le jour par hasard en France, alors que ses parents séjournent à Paris dans l’attente d’un visa pour les États-Unis. Micha Aznavourian, ancien baryton, ouvre alors un petit restaurant arménien dans le 5e arrondissement de Paris, rue Champollion, où il chante pour les exilés d'Europe centrale. Nommé Le Caucase, la cuisine et la musique de l'établissement y étaient plutôt d'inspiration russe. Avec sa femme, une comédienne, ils élèvent leurs deux enfants, Charles et sa sœur aînée Aïda, dans une atmosphère de musique et de théâtre, au milieu des nombreux artistes qui fréquentent le restaurant. L'établissement faisant faillite, Micha ouvre ensuite un café rue du Cardinal-Lemoine, juste en face de l'École des enfants du spectacle (le Collège Rognoni), une école réputée pour ses classes à horaires aménagés. Le petit Charles y est inscrit, ayant manifesté la volonté d'être acteur.
À l'âge de neuf ans, il prend pour nom de scène Aznavour et commence au Théâtre du Petit Monde une carrière de chanteur et de comédien. En octobre 1941, il entre dans la compagnie théâtrale de Jean Dasté avec laquelle il arpente toute la zone nord de la ligne de démarcation pendant un an et demi.
La carrière d'Aznavour connaît un premier éveil en 1946 lorsqu'il est remarqué par la chanteuse Édith Piaf. Il forme alors le duo Roche et Aznavour avec le pianiste Pierre Roche19, pianiste et « directeur » de l'École du Music-Hall (devenue par la suite le Club de la Chanson)20 ; ils accompagnent Piaf et les Compagnons de la chanson dans une tournée en France et aux États-Unis en 1947-1948.
La « conquête » de l'Amérique par les deux acolytes s'effectue toutefois au Québec en 1948, où le duo se produit pendant un an et demi. Ils se retrouvent au cabaretmontréalais Au Faisan Doré pendant quarante semaines, où ils donnent onze concerts hebdomadaires. Entre 1948 et 1950, ils font paraître six 78 tours, contenant notamment les titres J'ai bu (1948), Départ express (1948) et Le feutre taupé (1948). Roche choisit de vivre au Canada avec Aglaé, une jeune chanteuse dont il est tombé amoureux. Ne voyant pas le succès venir, Aznavour songe à rester à Montréal mais Piaf l'en dissuade, l'encourage à poursuivre une carrière solo et l'incorpore dans sa tournée d'été comme régisseur et chanteur en première partie. Charles vit ainsi intimement dans l'ombre de Piaf pendant huit ans, étant son homme à tout faire et secrétaire, chauffeur et confident. Sentant le jeune chanteur complexé par son appendice nasal, elle le convainc à la fin de l'année 1950 de procéder à un remodelage du nez à New York.
Entre 1950 et 1955, Aznavour écrit plusieurs chansons que Gilbert Bécaud met en musique et interprète. Au début des années 1950, la notoriété arrivant, viennent aussi les premières critiques : après une soirée qui se termine en « bide », Aznavour écrit, lucide :
Citation :
« Quels sont mes handicaps ? Ma voix, ma taille, mes gestes, mon manque de culture et d'instruction, ma franchise, mon manque de personnalité. Ma voix ? Impossible de la changer. Les professeurs que j'ai consultés sont catégoriques : ils m'ont déconseillé de chanter. Je chanterai pourtant, quitte à m'en déchirer la glotte. D'une petite dixième, je peux obtenir une étendue de près de trois octaves. Je peux avoir les possibilités d'un chanteur classique, malgré le brouillard qui voile mon timbre.
Pour sa première à l'Olympia, Aznavour écrit Sur ma vie (1956), qui devient son véritable premier succès populaire. Malgré les critiques qui médisent aussi bien sur sa voix que sur son physique, les contrats se succèdent de fil en aiguille, et, après un autre passage de trois mois à l'Olympia, sa carrière prend définitivement son envol à l’Alhambra, avec son interprétation de la chanson Je m’voyais déjà (1960). Écrite quelques mois auparavant dans un bar de Bruxelles, cette chanson non autobiographique fut refusée par Yves Montand.
Lors de cette soirée du 12 décembre 1960, après sept chansons interprétées devant un public froid, l'artiste sort son ultime atout : Je m'voyais déjà, qui raconte l'histoire d'un artiste raté (« À 18 ans, j'ai quitté ma province… »). À la fin de sa prestation, des projecteurs sont braqués sur le public. Aucun applaudissement. En coulisses, Aznavour est prêt à abandonner le métier. Retournant saluer une dernière fois, il voit la salle de l'Alhambra crouler alors sous un tonnerre d'applaudissements. C'est un triomphe. Il a trente-six ans.




*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Mer 24 Mai - 7:51

24.05.2017
Bob Dylan, né Robert Allen Zimmerman le 24 mai 1941 à Duluth, Minnesota, est un auteur-compositeur-interprète, musicien, peintre, poète américain, une des figures majeures de la musique populaire. Ses œuvres les plus célèbres datent majoritairement des années 1960 ; à une époque, il fut chroniqueur informel des troubles américains, avec des chansons comme Like a Rolling StoneBallad of a Thin ManAll Along the WatchtowerMasters of War ou encore Gates of Eden. Certaines de ses chansons comme Blowin' in the Wind et The Times They Are a-Changin' sont devenues des hymnes anti-guerre, en particulier anti-guerre du Vietnam, et des mouvements civils de l'époque. L'un de ses albums studio, Modern Times, publié en 2006, est entré directement à la première place dans le classement Billboard 200 et a été nommé Album de l'année par le magazine Rolling Stone.
Dans ses premières chansons, Dylan a abordé les questions sociales. Il faisait généralement appel à la contre-culture de l'époque. Tout en élargissant et en personnalisant les styles musicaux, il a mis l'accent sur de nombreuses traditions de la musique américaine, folk, country, blues, gospel, rock 'n' roll et rockabilly, ainsi qu’à la musique folk anglaise, écossaise et irlandaise. Depuis le début de sa carrière, dans les années 1960, Dylan a, par ses textes et par sa recherche de voies nouvelles (allant parfois même à l’encontre de son public), marqué la culture musicale contemporaine. En témoignent les nombreux artistes qui se réclament de son influence (David Bowie, Neil Young, Paul Simon, Jeff Buckley, Bruce Springsteen, Tom Waits, Elvis Costello, etc.) ou le vaste répertoire des chansons qu'il a composées, dans lequel puisent des musiciens de tous les horizons et de toutes les générations (Tom Waits, Elvis Presley, The Beatles, Mark Knopfler, Neil Young, U2, PJ Harvey, Syd Barrett, Guns N' Roses, Jimi Hendrix, etc.)
Les références dont s’inspire Bob Dylan pour faire évoluer son art, sont non seulement à rechercher du côté de musiciens américains légendaires, tels Hank Williams (country), Pete Seeger, Woody Guthrie (baladins syndicalistes) et Robert Johnson (l'un des fondateurs du Blues), mais aussi chez des écrivains de la Beat Generation, comme Jack Kerouac ou Allen Ginsberg. Il apprécie également Arthur Rimbaud, auquel il a été souvent comparé, et s’intéresse à des dramaturges, tel Bertolt Brecht.
Complexe, en constante évolution (il réinvente régulièrement chacun de ses standards), s'inscrivant dans différents registres, allant du rock agressif aux ballades, et proche des aspirations sociales et culturelles des époques qu’elle a traversées, l’œuvre de Bob Dylan, qui a contribué au rayonnement de la culture populaire américaine, est couronnée le 13 octobre 2016, quand il obtient le prix Nobel de littérature « pour avoir créé de nouvelles expressions poétiques dans la grande tradition de la chanson américaine »






*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Jeu 25 Mai - 7:28

25.05.2017
Pierre Bachelet, né le 25 mai 1944 à Paris et mort le 15 février 2005 à Suresnes dans les Hauts-de-Seine, est un auteur-compositeur-interprète français Il est le fils unique de Maurice et Alberte, qui, à 40 ans passés ne l'espéraient plus. Sa famille, originaire du Nord, avait été contrainte de partir vivre à Paris. Elle déménage ensuite à Calais, ville natale de son père, puis revient à Paris pendant sa jeunesse. Il est resté très attaché à Calais, où il aimait se ressourcer. Il évoque le Nord dans plusieurs de ses chansons, comme dans Les Corons, et ses souvenirs de Calais dans Découvrir l'Amérique. Il évoquera également sa mère dans Embrasse-la.
Dans sa jeunesse, le jeune Pierre apprend le piano mais sa passion pour Elvis Presley le conduit à la guitare électrique dans son adolescence. Il monte même un groupe avec ses copains : les Volts..
Pierre Bachelet a été marié trois fois. De son premier mariage est né son fils Yannick. Son deuxième mariage, avec Danièle, dura 24 ans et de cette union est né Quentin. En troisième noce, il épousa Françoise, dite Fanfan, la sœur de Danièle, le 31 décembre 1998
Diplômé de l'École nationale de photographie et cinématographie (Section "electro-sonore" 1966), Pierre Bachelet part pour le Brésil afin d'y réaliser un documentaireBahia meu Amor avant de commencer sa carrière dans la publicité où il rencontre plusieurs réalisateurs avec qui il travaillera par la suite. Il devient illustrateur sonore pour l'émission Dim, Dam, Dom en 1968. Il écrit de plus en plus les musiques de publicités et de documentaires de ses amis et connaissances.
Même si Pierre Bachelet a fondé le groupe Resonance avec Mat Camison en 1973, son plus grand succès a été la bande originale du film Emmanuelle de Just Jaeckin : 1,4 million de 33 tours (albums) et 4 millions de 45 tours (disques avec 2 chansons seulement) sont vendus. Bachelet participe aussi à la musique des films Coup de tête et La Victoire en chantant de Jean-Jacques Annaud, Les bronzés font du ski de Patrice Leconte et Gwendoline de Just Jaeckin. Il a également réalisé la musique du film Histoire d'O en 1975.
L'un des morceaux utilisés dans le film Emmanuelle s'avère un plagiat de Larks' Tongues in Aspic du groupe britannique King Crimson. Le guitariste du groupe, Robert Fripp, poursuit les producteurs d'Emmanuelle en justice l'année suivant sa sortie et obtient gain de cause.
Pierre Bachelet enregistre sa première chanson en 1974 : Emmanuelle, en français et en anglais. En 1975 sort son premier album L'Atlantique. Il doit attendre 1980 pour connaître le succès du grand public avec son deuxième album Elle est d'ailleurs. La chanson qui a donné le titre à l'album est vendue en 45 tours à 1,5 million d’exemplaires. L'album marque également le commencement d'une longue collaboration avec le parolier Jean-Pierre Lang.
Le troisième album, en 1982, comprend le succès devenu classique avec Les Corons, sur le travail et la vie des mineurs. C’est l'année des premiers grands spectacles : tournée en Europe francophone, puis l'Olympia, en première partie de l'humoriste Patrick Sébastien7.
En 1984, après son quatrième album Découvrir l'Amérique, il est la vedette à l'Olympia. Il poursuit en 1985 et 1987 avec trois nouveaux albums qui comprennent les succès MarionnettisteEn l’an 2001 et Vingt ans. Les tournées sont assurées d’un succès après chaque sortie d'album.
En 1989 sort un nouvel album Quelque part... c'est toujours ailleurs sur lequel il chante les chansons Quelque part… c'est toujours ailleursFlo et Typhon en duo avec la navigatrice Florence Arthaud. Les concerts l'amènent dans les îles de l'océan Indien et au Québec, où il connaît un grand succès. Au début des années 1990 sortent un album en public La Scène et une première rétrospective de ses meilleures chansons.


*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Ven 26 Mai - 7:03

26.05.2017
Leonard Kravitz, dit Lenny Kravitz, né le 26 mai 1964 à New York, est un chanteur, musicien, compositeur et acteur américain.
Ses compositions mêlent des éléments aussi variés que le rock psychédélique, le hard rock, le rhythm and blues, la soul, le funk et la pop. Ses principales influences sont Jimi Hendrix, Funkadelic, John Lennon et Prince.
En plus de chanter et de faire les backing vocals c'est un musicien complet qui joue lui-même de tous les instruments lorsqu'il enregistre (guitare, basse, batterie, clavier et percussions). Il a gagné le Grammy Award pour la « Meilleure prestation rock masculine » quatre fois de 1999 à 2002. Ses ventes sont estimées à 38 millions d'albums dans le monde.



*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Sam 27 Mai - 9:14

27.05.2017
Alain Souchon est un auteur-compositeur-interprète et acteur français né le 27 mai 1944 à Casablanca au Maroc. Figure majeure de la chanson française depuis les années 1970, sa carrière est notamment marquée par sa collaboration avec Laurent Voulzy entamée en 1974. Il a vendu plus de 5 millions de disques dans le monde.
Alain Souchon est l'un des artistes les plus récompensés aux Victoires de la musique avec 9 trophées gagnés depuis 1986.
Il né dans une famille aisée d'origine suisse du côté maternel. Il porte d'abord le nom de son père officiel — Kienast — avant de prendre celui de son père biologique, Pierre Souchon1, qui est l'amant, puis le second mari de sa mère Madeleine Lemaître. Il a quatre frères, deux demi-frères et une demi-sœur.
Son père — biologique — est professeur d'anglais au lycée Claude-Bernard à Paris XVIe (qu'il évoque dans la chanson J'étais pas là sur l'album Toto 30 ans, rien que du malheur...) et sa mère romancière pour la collection Harlequin.
Il vit six mois à Casablanca au Maroc, puis passe son enfance à Paris et sept ans dans une pension en Suisse.
En 1959, sur la route du retour de vacances au ski, leur voiture est percutée par un camion ; son père meurt sur le coup, alors qu'Alain n'a que quatorze ans. Cette disparition le marquera profondément et inspirera deux chansons, Dix-huit ans que je t'ai à l'œil parue en 1977 sur l'album Jamais content et La Ballade de Jim parue en 1985 sur l'album C'est comme vous voulez en 1985.
Élève distrait et rêveur, il a des résultats scolaires calamiteux, si bien qu'il est envoyé à quinze ans en pension dans l'École d'horlogerie de Cluses en Haute-Savoie (actuellement lycée Charles-Poncet) où son frère aîné, professeur d'anglais, est aussi guide de montagne. La famille connaît des difficultés financières et sa mère doit gagner sa vie en écrivant pour la collection Harlequin. Ne pouvant s'adapter au milieu des autres élèves, il se réfugie dans la poésie et finit par se faire renvoyer pour indiscipline. Il est envoyé par sa mère en 1961 dans un lycée français en Angleterre. Son inscription n'étant pas valide, il reste néanmoins sur place et y vit de petits boulots pendant dix-huit mois. C'est notamment en travaillant dans un pub qu'il développe son goût pour la chanson populaire. Surnommé le Frenchman, certaines de ses rencontres lui donnent l'occasion de faire découvrir la chanson française (Georges Brassens, Guy Béart...) et lui permettent d'écouter du répertoire anglo-saxon. Il évoque ce passage de sa vie dans Londres sur Tamise sur l'album J'ai dix ans et dans la chanson Jamais content. Il rate son baccalauréat par correspondance trois fois.
Rentré en France, il vit encore de petits boulots et tente sa chance dans la chanson en se produisant dans des salles parisiennes. En mai 1968, il choisit de quitter Paris. À son retour, il rencontre Françoise Villechevrolle qu'il épouse le 20 novembre 1971, qu'il surnomme Belote (prononcé « Bélote », dérivé de belle). En 1972, il a un fils, Pierre Souchon, qui formera plus tard le groupe Les Cherche Midi avec Julien Voulzy, fils de Laurent Voulzy. La même année, trois 45 tours sont publiés chez Pathé Marconi, mais sont des échecs.
Étranglé par les difficultés financières, il écrit en 1973 la chanson L'amour 1830 qu'il destine à Frédéric François. Bob Socquet, directeur artistique de RCA Records, encourage Alain à l'interpréter lui-même. Elle reçoit un bon accueil et est sélectionnée au concours de la Rose d'or d'Antibes, où Alain emporte le prix spécial de la critique et le prix de la presse.
Dans la foulée, il enregistre un album. Cherchant un arrangeur capable de donner forme à son univers musical, il rencontre en 1974 Laurent Voulzy, également sous contrat chez R.C.A. Bob Socquet sent que la collaboration entre les deux hommes peut être fructueuse, les musiques étant le point faible des chansons de Souchon. Souchon et Voulzy seront liés depuis ce jour par leur amitié et leur complémentarité artistique. Laurent Voulzy réalise les arrangements du premier album d'Alain Souchon Petite annonce, rebaptisé quelques années plus tard J'ai dix ans, puis les musiques de Bidon sorti en 1976.
Cette collaboration va engendrer le succès naissant de ses disques avec des titres comme J'ai dix ansS'asseoir par terre et Bidon. Alain Souchon (avec notamment aussi Michel Jonasz, Jacques Higelin et Yves Simon) est alors la figure de proue de ce que la presse et les spécialistes appellent la nouvelle chanson française, qu'il évoque ironiquement dans la chanson Nouveau sur l'album Toto 30 ans, rien que du malheur.... L'intéressé lui-même admet qu'il y avait alors une réelle volonté d'écrire différemment, et qu'en cela l'écriture musicale de Laurent Voulzy très pop et rythmiquement exigeante l'a obligé à inventer son propre style, très saccadé, quasiment télégraphique.


*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Lun 29 Mai - 9:05

29.05.2017
Louis Stanislas Renoult, dit Stanislas, né le 29 mai 1972 à Fontainebleau, est un chanteur français.
Il est le fils de François Renoult, musicien qui a écrit avec Antoine, notamment Je l'appelle Canelle. Il se consacre très jeune à la musique : il commence à apprendre la musique à 3 ans et monte à 12 ans sur la scène du Palais Garnier pour chanter Macbeth (Verdi) et Tosca (Puccini) en compagnie de ténors comme Luciano Pavarotti qui le surnomme « petit ténor »2. Lors de la dernière représentation de la Tosca, il reçoit des mains de James Conlon, chef d’orchestre, sa baguette de direction. Il continue son apprentissage et reçoit un prix de formation musicale au Conservatoire régional de Suresnes et un diplôme de la Berklee College of Music de Boston.
Stanislas entre dans la classe de direction d’orchestre à l’École normale de musique de Paris à 19 ans. Trois ans plus tard, il en sort avec les honneurs et devient alors l'assistant du directeur musical de l’Orchestre de Massy Dominique Rouits où il dirige des œuvres classiques. Il travaille également à la composition, aux arrangements et à la réalisation de titres (Disiz, Daniel Lévi, Calogero avec lequel il chante en duo La débâcle des sentiments, Charles Aznavour, Maurane, Kool Shen, Céline Dion, etc.).
En 2000, Stanislas forme avec Gioacchino, le frère de Calogero, le groupe Pure Orchestra et signe chez Atletico Records, le label de Pascal Obispo (distribué par Universal Music). Leur premier single U&I paraît en 2001 et l’album Singing’ dog sort en février 2002. En 2004, il commence l’écriture de son album solo et entame une nouvelle collaboration avec son frère Thibaud. Cela les mène à l’enregistrement de l’album de Thibaud, intitulé Les Pas perdus puis à celui de L'Équilibre instable sorti fin 2007 chez Polydor/Universal.
Après deux concerts à l'Alhambra à Paris en mars 2008, Stanislas part en tournée en novembre et décembre 2008.
Stanislas choisit de mettre en avant des élèves des conservatoires des villes dans lesquelles il se produit en les joignant à ses musiciens professionnels sur scène. Lors de sa tournée 2009, Stanislas était accompagné par Michel Aymé (guitare) et Dominique Spagnolo (piano et flûte). Pour sa tournée 2010, Hugo Barbet rejoint l'équipe.
En 2012, il forme un groupe, Circus, composé de Calogero, Philippe Uminski, Elsa Fourlon et Karen Brunon. Leur premier single Sur un fil est diffusé en radio le 18 juin 2012. Il participe au single caritatif Je reprends ma route en faveur de l'association Les voix de l'enfant.
Il participe en 2014 à la troisième saison de The Voice, la plus belle voix où il est un des « co-coaches » de l'équipe de Jenifer. Fin avril sort son quatrième album, Ma solitude, dont est extrait Ma solitude comme premier single, puis Là où le ciel rejoint la terre.
En 2015 et 2016, il est coach lors des quatrième et cinquième saisons de The Voice Belgique.


*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Lun 29 Mai - 9:25

29.05.2017
La Toya Jackson est une chanteuse et actrice américaine, née le 29 mai 1956 à Gary (Indiana).
Sœur aînée de Janet et Michael Jackson, elle est la cinquième enfant de la famille Jackson.
La Toya est la deuxième femme de la famille Jackson à avoir commencé une carrière solo.
En 1978, au cours d'une soirée de patinage, Prince s'est présenté à elle et ils ont échangé quelques mots.
Son premier album éponyme, La Toya Jackson, sort en 1980 chez le label Polydor Records. Son premier single If You Feel The Funk a été relativement bien classé (#40 aux charts Billboard R&B, #17 aux charts Dance, #42 en Allemagne, #18 aux Pays-Bas). Son deuxième single, Night Time Lover, fit moins bien que le premier même s'il a été coécrit et coproduit par son frère Michael Jackson. L'album contient aussi une version du succès de Billy Ocean Are You Ready?.
Un an plus tard, son deuxième album sort. My Special Love est assez similaire au premier album. Ce dernier est coécrit avec sa sœur Janet et contient une autre chanson à succès de Billy Ocean Stay The Night (premier single extrait de l'album). Ses frères, Randy, Tito, Marlon et Jackie participent à l'élaboration de cet album. Pendant ce temps, son père Joseph Jackson est son producteur.
En 1983, elle signe chez le label Private Eye Records, une division de CBS. Elle enregistre Heart Don't Lie, sorti en 1984 et coécrit par son père avec le réalisateur Amir Bayyan. La Toya connaît un certain succès aux États-Unis avec le single Heart Don't Lie (#56) et quelques autres singles au Top 40 Dance. Elle fait une apparition à la télévision Américaine dans The Unknown Stuntman avec Hot Potato, et Lee Majors comme présentateur. La chanson Reggae Nights qu'elle a écrite, n'apparaîtra pas dans l'album. Cette chanson a été donnée à Jimmy Cliff qui le sortira en simple en 1983 et devient un gros succès, néanmoins elle réinterprète cette chanson dans l'album No relation en 1991.
L'album Imagination (en) sort en 1986 avec un succès moindre. Les albums La Toya JacksonMy Special Love et Heart Don't Lie seront réédités en CD au Japon. Des copies officielles de ces CD se vendent vers 200-300 dollars US chez Ebay. Des fans du site Internet Church of La Toya Jackson souhaitent que les quatre premiers albums sortent mondialement en version CD (dont plusieurs bonus).
En 1987, elle quitte la demeure familiale d'Encino (USA). Elle décide que Jack Gordon (son mari d'alors) devienne son producteur. Elle signe chez le label Teldec Records en Allemagne. Elle travaille avec des producteurs comme Stock Aitken Waterman (qui produisent Rick Astley, Kylie Minogue, Mandy Smith...). Ils produisent trois chansons pour La Toya en 1988 pour l'album La Toya. Le premier single extrait s'intitule Ain't Nobody Loves You Like I Do. Elle enregistre une chanson anti-drogue Just Say No qui est composée spécialement pour la campagne de Ronald Reagan. Cet album est également l'occasion pour elle de travailler avec les producteurs hip-hop Full Force qui font pour elle You're gonna get rocked et Such a wicked love.
Elle apparaît dans le magazine Playboy en mars 1989. En 1990, l'album Bad Girl sort chez Teldec Records. Un an plus tard, l'album sort chez un label Italien, Sherman Records. L'album a connu pas moins de 50 éditions sous différent noms : Sexual Feeling, He's My Brother, Playboy... Les producteurs sont les Allemands Klarman/ Weber et Tony Monn.
En 1991, La Toya enregistre son septième album studio No Relations. Ce dernier sonne House Music et contient le single Sexbox qui a connu un petit succès en Hollande. Parmi les thèmes issus de cet album figure la maltraitance envers les enfants (abus sexuels). Il ne sort pas aux États-Unis. Elle pose une deuxième fois pour Playboy.
En 1992, elle signe un contrat avec le Moulin Rouge de Paris d'un an, pour un spectacle dans lequel elle chante en français. Un album pressé uniquement sur CD, tiré à seulement 3000 exemplaires, "Formidable", sera enregistré cette même année, pour l'occasion. Ce disque est devenu très recherché par les collectionneurs.
En 1993, elle enregistre un album de musique country intitulé From Nashville To You. Ce disque sortira deux fois, sous deux appellations différentes. Aucun single ne sera tiré de cet album, même si le titre Crazy, chanté au The Maury Show connaît un succès d'estime. L'album contient une chanson d'Elvis Presley Burnin' Love. Il est enregistré en 3 jours seulement, et la qualité s'en ressent.
En 1994, son mari Jack Gordon la force à enregistrer en deux heures seulement un album contenant des classiques de la Motown. La voix de La Toya n'est pas aussi bonne que dans l'album Country et ceux produits auparavant par son époux. Elle reprend des chansons des Supremes, Four Tops, Smokey Robinson, et des Jackson Five, ses frères. Un single des Supremes sort : Baby Love. Cet album ne connaît aucun succès et n'entrera même pas dans les charts.
Ces albums sont les deux derniers à être produits par Gordon. Elle divorcera par la suite. Sur une période comprise entre 2003 et 2007, elle enregistre et diffuse un album (quasi-hors commerce) qui fait un échec, disponible uniquement dans certains pays en petites quantités, ou sur le net. Il ne se vendra qu'aux alentours de 35 000 exemplaires, même si la sortie officielle par sa maison de disques Ja-Tail était prévue pour 2008, comme indiqué sur son site officiel. Néanmoins les singles de l'album Just wanna dance & Free the world se classèrent de façon honorable dans les air-plays (radio) aux États-Unis. La rumeur voulait qu'à cette époque, elle prépare un show télévisé avec sa famille, tout particulièrement avec Jermaine.
Elle enregistre en 2009 un titre hommage à son frère décédé, Michael, intitulé Home et dont la sortie était prévue le 28 juillet 2009 par Bungalo Records et qui devrait faire partie de son album Startin' Over également prévu pour 2009. Les bénéfices de ce single auraient été entièrement reversés au AIDS Project Los Angeles, une association de lutte contre le SIDA.


*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Lun 29 Mai - 9:34

29.05.2017
Catherine Lara, de son vrai nom Catherine Bodet, née le 29 mai 1945 à Poissy (Yvelines), est une violonistechanteusecompositriceauteurarrangeuse et productrice française.


Catherine Lara étudie le violon dès l'âge de cinq ans. Elle rend plusieurs fois hommage à son instrument de prédilection dans ses chansons. Elle obtient le 1er prix du conservatoire de Versailles en 1958, puis le 2e prix de violon au conservatoire national de Paris en 1965. Le 1er prix de musique de chambre lui est décerné au conservatoire national de Paris en 1966.
En sortant du Conservatoire de Paris, elle crée un orchestre de chambre, Les Musiciens de Paris, dont elle est le premier violon. Elle crée ensuite le Quatuor Lara qui accompagne des chanteurs sur scène comme Claude Nougaro ou Nana Mouskouri. Elle a aussi accompagné des titres de Françoise Hardy et certains de ceux du premier album de Maxime Le Forestier, Mon frère. Elle écrit deux chansons pour Barbara (dans l'album Amours incestueuses, 1972). Cette même année, elle écrira la musique de T'as pas le temps, une chanson d'inspiration néo-classique qui connaît un succès éphémère.
Denise Glaser la découvre et la soutient, l'invitant dans son émission dès 1972, pour la sortie de son premier album, Ad Libitum, sur des textes de Daniel Boublil. Elle compose la musique de Docteur Françoise Gailland en 1975. En 1977, William Sheller lui rend hommage dans une chanson de son album Symphoman. Elle participe à l'album Contes de traviole de Richard Gotainer en 1979. À partir de l'album Coup d'feel en 1979, sa musique s'affirme délibérément rock. Elle apparaît cheveux courts et torse nu sur la pochette de Geronimo en 1980, puis en cuir pour La Rockeuse de diamant, imposant un look audacieux et libéré.
À partir de 1981, elle enregistre sous le label Tréma. Son premier disque d'or est l'album Johan, dont les paroles sont de Pierre Grosz. Elle compose la musique des films Les hommes préfèrent les grosses et La Triche. En 1982, elle compose la musique du spectacle Revue et corrigée, qui est un échec. Mais en 1983, la chanson La Rockeuse de diamant, écrite par Élisabeth Anaïs et composé avec le guitariste Claude Engel, est un succès ainsi que l'album du même nom comportant également Famélique ou encore Autonome.


*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Marie-Thé
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4026
Age : 67
Votre région actuelle : Sud-Est
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Lun 29 Mai - 14:28

:merci789:

*************

Un ami fidèle est une tour forte, et qui l'a trouvé a trouvé un trésor.
Revenir en haut Aller en bas
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Mer 31 Mai - 9:05

31.05.2017
Andrew John « Andy » Hurley (MilwaukeeWisconsin31 mai 1980 - ) est un musicien américain. Il est le batteur du groupe Fall Out Boy.
Après avoir passé des auditions pour faire partie du groupe Fall Out Boy — qui comptait à l'époque seulement trois membres — , il se joint à eux en 2003, après le premier album Evening Out With Your Girlfriend. Il a participé aux autres albums du groupe : Take this to your GraveFrom Under the Cork TreeInfinity on High et Folie à Deux.
Étant petit, Hurley se considérait lui-même comme un « rebelle » qui buvait de la liqueur forte, fumait de l'herbe dans la salle de bain de sa mère, et n'écoutait pas l'autorité. Andy est maintenant straight edge. Il est aussi végétalien.
Plus récemment, il joue dans le groupe créé par son ami Joe Trohman (guitariste de Fall Out Boy), The Damned Things.


*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Mer 31 Mai - 9:09

31.05.2017
Anna Ternheim, née le 31 mai 1978 à Sollentuna, est une chanteuse suédoise de pop rock.


Anna Ternheim s'initie à la musique et commence à composer dès son enfance. En 1995, elle effectue un séjour linguistique à Atlanta et se produit dans les soirées scène libre du district de Little Five Points.. Elle passe deux ans à Lausanne pour y apprendre le français. À son retour en Suède, elle étudie l'architecture avant de se consacrer à la musique.






*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Jeu 1 Juin - 7:29

01.06.2017
Ron Wood est un guitariste britannique né le 1er juin 1947 à Hillingdon dans le Middlesex.
Après avoir été bassiste du Jeff Beck Group et guitariste des Faces, il rejoint les Rolling Stones en 1975 en tant que guitariste aux côtés de Keith Richards et en remplacement de Mick Taylor, poste qu'il tient encore plus de quarante années après.

Son frère aîné a connu une relative notoriété au début des années 1960, en tant que leader d'une formation issue du British Blues, The Artwoods. Ron Wood commence sa carrière de guitariste avec The Birds en 1964 ; ce groupe ne diffusa que quatre 45 tours et sa reprise en anglais du hit de Polnareff La Poupée qui fait non est demeurée inédite jusqu'à une compilation CD parue en 1999.
En 1967, Jeff Beck fonde son groupe le Jeff Beck Group et engage Ron Wood comme bassiste. Rod Stewart est au chant. Mais les deux équipiers du guitar hero quittent le groupe en 1969 après deux albums. Jeff Beck reformera un groupe du même nom pour deux autres opus. Cette même année 1969, la paire Rod Stewart et Ron Wood rejoint l'important groupe mod The Small Faces, à la suite du départ du chanteur-guitariste Steve Marriott, parti fonder Humble Pie avec son ami Peter Frampton. Les Small Faces réduisent leur nom en Faces. L'orientation musicale évolue également, de la pop à un rock plus graisseux, les Faces devenant une formation rivale à part entière des Rolling Stones qui s’essoufflent un peu après 1973-1974. Leurs quatre albums connaissent une très grande popularité, notamment en Angleterre. C'est durant ces années que Ron Wood forgera une très forte amitié avec Keith Richards, avec lequel il joue parfois en concert en 1974, si bien qu'il est coopté par les Stones en 1975 pour remplacer Mick Taylor lors de la tournée de 1975-1976. Ce poste ne devait être que provisoire le temps de la tournée, et le temps de lui trouver un remplaçant, mais Rod Stewart décidant alors de quitter les Faces pour se lancer dans une carrière solo, Ron Wood se voit proposer de rejoindre officiellement le groupe. Son ancien patron Jeff Beck avait été, lui aussi, approché par le groupe pour occuper le poste.
En 1979, il a formé un groupe nommé The New Barbarians avec Keith Richards et effectué une tournée américaine. Il a également poursuivi une carrière solo et tourné en duo avec Bo Diddley aux États-Unis et au Japon en 1987 et 1988.
Guitariste, compositeur d'une partie du répertoire des Faces, artiste ayant accompagné des formations majeures, Ron Wood a parfois souffert d'être comparé à ses deux prédécesseurs au sein des Rolling Stones, Brian Jones, puis Mick Taylor (Brian Jones avait été une figure majeure du groupe, et Mick Taylor était guitariste virtuose). Ron Wood apporta cependant beaucoup en matière relationnelle : resté en bons termes à la fois avec Mick Jagger et Keith Richards après une première séparation du groupe - et s'apercevant qu'il y était resté plus longtemps que n'importe lequel de ses deux prédécesseurs - il prend sur lui de rapprocher les deux . Cela débouchera sur l'album Steel Wheels. Son jeu de guitare, moins virtuose mais plus nerveux que celui de Mick Taylor, convenait mieux à Keith Richards. Les deux guitaristes, très complices, ont rapidement développé une méthode unique : le "tissage" des guitares rythmique et solo, qui s'entremêlent sans qu'on puisse facilement déterminer qui joue quelle partie (technique que Keith Richards a appelé "The ancient art of weaving", l'art ancien du tissage). Durant la période Mick Taylor, le partage des rôles était plus tranché entre la rythmique et le soliste.
Avant d'intégrer le groupe il a créé aux côtés de David Bowie un morceau inspirateur du titre It's Only Rock 'n' Roll des Rolling Stones, ce qui est mentionné sur la pochette de l'album homonyme de 1974. Ron Wood a également été crédité comme coauteur sur une dizaine de titres des Rolling Stones dont DanceBlack LimousineOne Hit (To the Body) ou encore Had It With You.
Ron Wood est aussi peintre, ce qu'il considère comme son « autre métier ». Il a exposé en 2007 dans une galerie parisienne (Quai Voltaire) des toiles qui retracent le mouvement et la musique. Les Stones ou d'autres personnalités du show-business sont souvent représentés sur ses toiles.


*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Lun 26 Juin - 6:22

26.06.2017

Pierre Garand, dit Garou, né le 26 juin 1972 à Sherbrooke (Québec), est un chanteur canadien.
Il commence sa carrière en France en interprétant le personnage de Quasimodo dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris de Richard Cocciante et Luc Plamondon (1998). Puis, en 2000, il entame une carrière solo avec l'album Seul. Garou a chanté en mars 2002 au Palais omnisports de Paris-Bercy. En novembre 2003, il sort son deuxième album, intitulé Reviens, puis en juin 2006 son troisième opus, baptisé Garou.
Garou a déjà fait plusieurs tournées en passant par le Canada, la Pologne, la Russie, le Liban, la France, la Belgique et la Suisse. Le 6 mai 2008, il lance au Canada son quatrième album, le premier en anglais, intitulé My Soul. Le 4 décembre 2009, sort un album de reprises : Gentleman cambrioleur. Il sort le 29 novembre 2010 son 6e album studio, intitulé Version intégrale.


*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Lun 26 Juin - 6:32

26.06.2017

Daniel Hamidoudit Dany Boon, est un acteurhumoristeréalisateurscénariste et producteur français né le 26 juin 1966 à Armentières (Nord).
Dany Boon est issu d’une famille modeste du Nord. Son père Ahmed Hamidou algérien (kabyle) musulman laïque, est un ex-boxeur et chauffeur routier, et sa mère Danièle Ducatel, catholique originaire du Nord de la France, est femme au foyer. Il a vraisemblablement un lien de parenté avec l’un des plus célèbres corsaires algériens Raïs Hamidou. Il a deux frères, Alexis et Philippe.
Il étudie les arts graphiques à Saint-Luc, une école située dans la région de Tournai en Belgique.
Il arrive à Paris en 1989, où il fait le mime dans la rue pour gagner sa vie tout en se produisant sur de nombreuses scènes ouvertes comme celle du théâtre Trévise5. Il emprunte son nom de scène à un héros d'une série télévisée, Daniel Boone, un trappeur américain. Cette série passait à la télévision le mercredi après-midi au milieu des années 1970.
Son style préféré est le one-man-show, qui lui permet de camper des personnages divers qui s’adressent au public pour raconter leurs mésaventures. En 1993, Patrick Sébastien devient son producteur. Ses sketches s’inspirent de situations quotidiennes, qui interpellent le vécu des spectateurs, telles que l’attente interminable dans un bureau de poste, ou les multiples incidents liés à la conduite automobile. L’un de ses premiers grands succès est une série de sketches présentant un dépressif qui essaie de vaincre ses angoisses par la méthode Coué, en répétant sans relâche : « Je vais bien, tout va bien, je suis gai, tout me plaît, je ne vois pas pourquoi, pourquoi ça n’irait pas ». Un autre de ses sketchs culte est Le wayka (nom de la marque K-way en verlan), où il narre les difficultés liées à l’enfilage puis au port de ce vêtement de pluie. Dans ce sketch, le ressort comique est basé sur la répétition d'un prrfrtpffrrt, une onomatopée déclenchant immédiatement le rire des foules. On peut également citer les mésaventures de Jean-Pierre, obsédé par le culturisme à tel point qu’il reste un jour coincé dans la salle de sport, ou d’un simplet voulant communiquer son goût de la lecture au public, en lui faisant partager un passage d’un roman des éditions Harlequin.


*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Mar 27 Juin - 11:23

Elle n'est pas chanteuse mais elle chante...

27.06.2017
Isabelle Adjani est une comédienne française née le 27 juin 1955 à Paris.
Elle débute à 14 ans au théâtre, puis entre à 17 ans à la Comédie-Française, le 1er décembre 1972. Elle devient célèbre au milieu des années 1970 grâce à la télévision puis au cinéma et accède rapidement au vedettariat. Elle interprète fréquemment des personnages névrosés, fragiles, mystérieux, perturbés, déments ou psychologiquement instables.
Isabelle Adjani est reconnue pour l'intensité dramatique de ses compositions, la dévotion totale qu'elle accorde à son jeu et l'empathie extrême qu'elle revendique pour chacun de ses personnages. Elle a reçu à cinq reprises le César de la meilleure actrice, un record inégalé, pour PossessionL'Été meurtrierCamille ClaudelLa Reine Margot et La Journée de la jupe. Elle a par ailleurs été nommée deux fois à l'Oscar de la meilleure actrice, pour L'Histoire d'Adèle H. et Camille Claudel.



*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Marie-Thé
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4026
Age : 67
Votre région actuelle : Sud-Est
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Mar 27 Juin - 12:59


*************

Un ami fidèle est une tour forte, et qui l'a trouvé a trouvé un trésor.
Revenir en haut Aller en bas
Eve2R
assidu
avatar

Nombre de messages : 2154
Age : 65
Votre région actuelle : Anjou
Date d'inscription : 17/03/2014

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Mar 27 Juin - 14:33

Même si c'est vrai , je ne l'ai jamais trouvée bien sympathique . Je trouve qu'"elle s'en croit"...
comme on disait à Jérada.
Revenir en haut Aller en bas
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Mer 28 Juin - 6:01

28.06.2017
Cali, de son vrai nom Bruno Caliciuri, né le 28 juin 1968 à Perpignan, en France, est un auteur-compositeur-interprète français. À mi-chemin entre chanson française et rock, il revendique une position d’artiste concerné par les problèmes de la société et du monde, et n’hésite pas à s’engager publiquement.
Le grand-père de Cali, Giuseppe Caliciuri, était un Italien (Calabrais) enrôlé dans les Brigades internationales pour combattre Franco. Il rencontra alors une infirmière catalane, María Pilar, qui devint son épouse. Leur fils Vincent, le père de Cali, vint au monde à Barcelone. La famille se réfugia en France après la défaite des Républicains où elle fut enfermée dans les camps destinés aux exilés espagnols.
Son grand-père maternel originaire de Vernet-les-Bains, Henri Fruitet, maçon, boxeur, communiste et Catalan, épousa une Italienne, Stella Genovese, issue d'une famille de mélomanes.
Cali est père de trois enfants.
Cali entame sa véritable carrière de musicien, en tant que guitariste de Calif puis Indy, groupe de compos, puis il intêgre plus tard Indigo, un groupe de reprises animant les fêtes de villages des Pyrénées-Orientales. Avec le groupe Indy seront publiés les albums Contes, Sexe & Cris Du Chœur et Tu es si belle qu'il se met à pleuvoir en 1995. Il passe ensuite plusieurs années en tant que leader (guitare et chant) du groupe de bal Lithium.
Il forme alors le groupe Tom Scarlett, actif de 1997 à 2001 et qui sortira un album éponyme en 1998. Cali y est alors le chanteur principal et guitariste. Bien qu'inconnu du grand public, il se produit en première partie de Dionysos ou de Bénabar, restés ses amis proches.






*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Marie-Thé
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4026
Age : 67
Votre région actuelle : Sud-Est
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Mer 28 Juin - 8:43

C'est quand le bonheur?

:copine48:

*************

Un ami fidèle est une tour forte, et qui l'a trouvé a trouvé un trésor.
Revenir en haut Aller en bas
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22495
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   Jeu 29 Juin - 6:30

29.06.2017

Colin Hay est un musicien australo-écossais né le 29 juin 1953 à Kilwinning. Il a notamment été le chanteur du groupe australien Men at Work durant les années 1980 avant de se lancer dans une carrière solo.
Colin Hay est né en Écosse mais a émigré en Australie à 14 ans avec sa famille. En 1978, Hay fait la connaissance de Ron Strykert (en) et les deux hommes forment un duo de musique acoustique. Peu après, ils forment le groupe Men at Work, avec Jerry Speiser (en) (percussions), John Rees (bassiste) et Greg Ham (flûtistesaxophoniste). Le groupe sort son premier album Business as Usual en 1981.

Après la dissolution du groupe Men at Work en 1985, Hay sort plusieurs albums solo, dont Looking for Jack (en) et Wayfaring Sons (en), qui obtiennent un certain succès commercial. En 2002, Hay apparaît dans l'épisode Mon exagération de la série télévisée Scrubs où il interprète Overkill, un succès du groupe Men at Work. En 2004 il contribue à la bande son du film Garden State réalisé par Zach Braff avec la chanson I Just Don't Think I'll Ever Get Over You (en). Il a également fondé son propre labelLay Eye Records (en) et été l'invité de plusieurs émissions à la télévision américaine, comme The Larry Sanders ShowJAG ou The Mick Molloy Show (en). Ses apparitions les plus récentes à la télévision ont été dans la série Scrubs (My Hard Labor,My finale), ainsi que dans les séries What About BrianThe Black Donnelys (en), et Cane où figurent des chansons de son répertoire. Il a aussi été membre des 8e et 10e Ringo Starr & His All-Starr Band




*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On fête leur anniversaire aujourd'hui   

Revenir en haut Aller en bas
 
On fête leur anniversaire aujourd'hui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 31 sur 38Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32 ... 34 ... 38  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES OUJDIS ET DE l'ORIENTAL :: Musique du Monde-
Sauter vers: