LE FORUM DES OUJDIS ET DE l'ORIENTAL

échanges de souvenirs de l'Oriental, passé, présent, recherche d'amis, retrouvailles
 
AccueilPortailÉvènementsFAQS'enregistrerConnexion


Merci pour vos visites que du bonheur




Partagez | 
 

 Le parfum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eve2R
assidu
avatar

Nombre de messages : 2128
Age : 65
Votre région actuelle : Anjou
Date d'inscription : 17/03/2014

MessageSujet: Le parfum   Mer 4 Mar - 15:24

En ce moment , je lis " Le Parfum "et  ça me plaît beaucoup. Les descriptions des odeurs , bonnes ou mauvaises sont  très suggestives. On a l'impression de  sentir nous mêmes  la puanteur ou les plus délicieux parfums....




Jean-Baptiste Grenouille est né dans la puanteur : en 1738, à Paris, sous l'étal d'une poissonnerie. Bossu, difforme, il va peu à peu développer un don extraordinaire, unique : il peut tout sentir, analyser la moindre odeur et même détecter une chenille au cœur d'un chou. Après avoir travaillé chez un tanneur, il s'initie à l'art des essences chez Giuseppe Baldini, un parfumeur qu'il sauve de la faillite par son génie inventif. Puis, retiré dans une grotte du Massif Central, il médite sur la création du parfum absolu qui permettrait d'inspirer l'amour.
Grenouille n'a pas d'odeur propre. Il faut donc qu'il s'en crée une. A Grasse , il va poursuivre ses recherches et devenir l'assassin de jeunes filles vierges pour leur dérober leurs effluves les plus secrets. A la vingt-cinquième victime, Grenouille est condamné à mort, mais parce qu'il porte sur lui le parfum qui inspire l'amour, la foule obtient sa grâce avant de s'abandonner à des excès orgiaques qui auront raison du criminel..


Au début du livre il y a tout un passage sur la puanteur  au XVIII ème siècle.

" A l'époque dont nous parlons, il régnait dans les villes une puanteur à peine imaginable pour les modernes que nous sommes. Les rues puaient le fumier, les arrières-cours puaient l'urine, les cages d'escalier puaient le bois moisi et la crotte de rat, les cuisines le chou pourri et la graisse de mouton; les pièces d'habitation mal aérées puaient la poussière renfermée, les chambres à coucher puaient les draps graisseux , les courtepointes moites et le remugle âcre des pots de chambre. Les cheminées crachaient une puanteur de soufre, les tanneries la puanteur de leurs bains corrosifs, et les abattoirs la puanteur du sang caillé. Les gens puaient la sueur et les vêtements non lavés; leurs bouches puaient les dents gâtées, leurs estomacs puaient le jus d'oignons, et leurs corps, dès qu'ils n'étaient plus tout jeunes ,puaient le vieux fromage et le lait aigre et les tumeurs éruptives . Le paysan puait comme le prêtre , le compagnon tout comme l'épouse de son maître artisan, la noblesse puait du haut jusqu'en bas, et le roi lui-même puait, il puait comme un fauve, et la reine comme une vieille chèvre, été comme hiver. Car en ce XVIII ème siècle, l'activité délétère des bactéries ne rencontrait encore aucune limite , aussi n'y avait-il aucune activité humaine , qu'elle fût constructive ou destructive, aucune manisfestation de la vie en germe ou bien à son déclin qui ne fût accompagnée de puanteur."

     Après avoir lu ça , j'ai vraiment envie d'une bonne douche !!!  
Revenir en haut Aller en bas
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22151
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: Le parfum   Mer 4 Mar - 17:52

A la lecture de ton synopsis, je me souviens avoir lu ce livre il y a déjà longtemps et même avoir vu le film qui est passé à la télévision, franchement ce n'est pas un livre qui me donne l'envie de le relire...

*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
Maribel
assidu
avatar

Nombre de messages : 12537
Age : 65
Votre région actuelle : NANCY FRANCE
Date d'inscription : 20/06/2009

MessageSujet: Re: Le parfum   Jeu 5 Mar - 10:31

Oui, bof .....
Revenir en haut Aller en bas
Zaki
assidu
avatar

Nombre de messages : 3767
Age : 61
Votre région actuelle : Tarbes en Merveille
Date d'inscription : 12/06/2005

MessageSujet: Re: Le parfum   Jeu 5 Mar - 10:34

Un excellent film en a été tiré faut que je recherche pour vous donner ça !

*************
Vous avez connu Ahmed et Michaëlle ? ...racontez-moi...
Revenir en haut Aller en bas
Maryse
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 22151
Votre région actuelle : St Gilles les Bains - La Réunion -
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: Le parfum   Jeu 5 Mar - 11:11

Non non Zaki, ne cherche pas, je l'ai vu une fois et ça ne me donne pas envie de le revoir...sauf si les copines sont demandeuses...

*************

Découvrez mon premier livre  
    http://www.lulu.com/spotlight/marysepauleau
Revenir en haut Aller en bas
http://lila99.unblog.fr
gérardS
assidu
avatar

Nombre de messages : 15114
Age : 69
Votre région actuelle : Draguignan (Var) France
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Le parfum   Jeu 5 Mar - 13:23

Sympa de penser aux copines "demandeuses !" .... 





... mais non, merci, je l'ai vu aussi 1 fois (... et pas en Belgique ! )

*************
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. » - Desproges.
Revenir en haut Aller en bas
Eve2R
assidu
avatar

Nombre de messages : 2128
Age : 65
Votre région actuelle : Anjou
Date d'inscription : 17/03/2014

MessageSujet: Re: Le parfum   Ven 6 Mar - 9:15

Hier je suis allée chercher des conseils pour des livres à emporter en voyage et j'en ai trouvé un qui a l'air marrant et que je vais m'acheter .


On s amuse ferme en découvrant l histoire vraie de ces deux années de séjour, aussi épouvantables qu hilarantes, aux îles Kiribati, petite nation perdue au fin fond du Pacifique Sud qui pourrait bien être le pire endroit du monde.
À vingt-six ans, Maarten Troost qui s ingéniait à différer son entrée dans la vie active en accumulant les diplômes universitaires inutiles, avant d enchaîner les boulots intérimaires décide de partir pour Tarawa, un lointain atoll du Pacifique, capitale de la république des Kiribati. L idée de tout laisser tomber et de s en aller au bout du monde paraît d un romantisme échevelé à ce jeune homme déboussolé, mais incapable de tenir en place. Comme quoi, tout le monde peut se tromper.
La vie sexuelle des cannibales retrace l épopée désopilante qui commence dès que Troost découvre que Tarawa n est pas le paradis tropical dont il rêvait. Passant d une mésaventure cocasse à la suivante, il doit faire face à une chaleur inexorable et étouffante, à tout un assortiment de bactéries meurtrières, à une mer polluée, à des poissons toxiques le tout dans un pays où la seule musique que l on peut entendre, à des kilomètres à la ronde, n est autre que « La Macarena ». Avec son amie, la vaillante Sylvia, ils vont passer leurs deux années à se battre contre des fonctionnaires gouvernementaux incompétents, contre toutes sortes de créatures d une taille inquiétante, contre les caprices de l électricité locale et contre des choix alimentaires plus que limités (sans parler de la consternante « crise de la bière ») ; et à s accommoder, aussi, d un étrange assortiment de personnalités du cru, parmi lesquelles figurent « Semi-Fredo », dont les facultés mentales ont été quelque peu diminués par les abus de substances variées, et le poète lauréat autoproclamé du pays (un Britannique plus porté sur les verres, petits et grands, que sur les vers).
Avec La vie sexuelle des cannibales, Maarten Troost nous offre un des récits de voyage les plus originaux et les plus drôle de ces dernières années un récit qui permettra au lecteur de mieux apprécier certains produits courants de la vie moderne, le café, les douches à volonté ou la presse à scandale, par exemple. Et qui pour une fois le laissera soulagé d avoir vécu cette aventure par procuration.
Revenir en haut Aller en bas
Maribel
assidu
avatar

Nombre de messages : 12537
Age : 65
Votre région actuelle : NANCY FRANCE
Date d'inscription : 20/06/2009

MessageSujet: Re: Le parfum   Ven 6 Mar - 10:29

Tu nous raconteras, Eve !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le parfum   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le parfum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES OUJDIS ET DE l'ORIENTAL :: Le club de lecture-
Sauter vers: